Thousand & Bramier "The sway of beasts" (arbou014)

by Arbouse Recordings

supported by
/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €12 EUR  or more

     

1.
02:06
2.
04:24
3.
03:27
4.
04:16
5.
04:51
6.
7.
03:56
8.
9.
04:15
10.

about

CD Sold out

Il faudrait inventer une nouvelle définition de la mélancolie pour parler du disque de Thousand & Bramier. Une déviation du terme en lui-même, car ce n’est pas l’abattement qui se fait jour ici mais bien celui d’un plaisir toujours renouvelé : écouter et jouer de la musique triste afin de mieux se relever. Un plaisir de jouer qui transparaît dans ces dix morceaux de folk blues captivants de bout en bout. The Sway Of Beasts est un disque américain, comme ceux de Red savent l’être. Même si l’influence de Will Oldham est prégnante, on sent un corpus d’influences aussi vaste que l’est la musique américaine, de Mississipi John Hurt à JJ Cale en passant par David Pajo. Aussi décidés que discrets, Guilhem Granier (ex-Madrid) et Stéphane Milochevitch (Thousand) n’en font jamais trop, ce qui ne signifie pas que leur musique est dénuée de profondeur. Dans le dénuement et la simplicité des arrangements, The Sway Of Beasts fait penser à One Foot In The Grave de Beck, mais son propos est bien plus complexe. The Highest Run porte bien son titre, arrivant à faire transparaître, au fil d’un rythme fécond, l’influence de Fela, comme un cousin du Bloodflow de Smog. L’orgue du final de For Everyone donne aussi à penser que pour arriver à faire tenir d’aussi modestes morceaux et les transcender par une simple idée de la répétition, on a visiblement affaire là à des gens de grand talent. Peut-être parce que ce disque a été enregistré dans le Sud de la France, sûrement parce que ces types n’ont décidément rien à prouver à quiconque, et enfin parce que le folk joué comme cela passe de la notion d’artisanat à celle d’orfèvrerie, voilà un disque unique en son genre. Plombée de soleil mais jamais plombante, la mélancolie de The Sway Of Beasts irradie tout simplement. Un miracle qui n’a rien à envier aux meilleures productions yankees.

Etienne Greib pour Magic!

credits

released April 1, 2006

Masterisé par Olivier Depardon
Dessin Stéphane Milochevitch

license

all rights reserved

tags

about

Arbouse Recordings Midi-Pyrénées, France

French DIY Label.
Electronica, Ambient, Hip-Hop, Post-Rock, Folk, Labtop, Pop, Slowcore, Letfield, Neoclassic... No chapels...
Many collaborations : Dustin O'Halloran, Max Richter, Christian Fennesz, Nikkfurie, Pan American, Peter Broderick, Billy Mahonie, Rothko, James Warden, Casey Rice, Hauschka, Zelienople, Jasper TX, Benoit Pioulard, Nad Navillus, Nathan Bell...
... more

contact / help

Contact Arbouse Recordings

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

Arbouse Recordings recommends:

If you like Arbouse Recordings, you may also like: